Outil individuel en ligne

Un outil en ligne est disponible en libre accès à https://cpr.hec.ca. Développé par l’équipe de l’IRE avec le soutien financier du National Pension Hub de l’Institut du risque mondial (GRI), celui-ci utilise le calculateur CPR pour évaluer la préparation individuelle à la retraite en tenant compte notamment de l’évolution future du revenu de travail, des rendements des différents types d’actifs financiers et des prix de l’immobilier résidentiel.

L’outil sera notamment d’intérêt pour les particuliers et professionnels intéressés par la préparation à la retraite sur le plan individuel.

Package Python

Le calculateur CPR en Python de l’IRE, développé avec le soutien financier de l’Institut du risque mondial, est disponible en libre accès. Cette version du calculateur permet une utilisation en lot (pour plusieurs ménages ou individus) pour évaluer la préparation à la retraite d’un groupe ou d’une cohorte.

Pour le télécharger, l’installer et l’utiliser, consulter la documentation technique détaillée. Cette dernière fournit également une foule de détails sur le fonctionnement du calculateur. Le rapport de juin 2020 contient également toutes les hypothèses de travail détaillées sous-jacentes.

Cliquez ici pour télécharger les documents en PDF :

Préparation à la retraite des Canadiens (CPR) — Rapport complet

Préparation à la retraite des Canadiens (CPR) — Sommaire

Ce rapport sur la préparation à la retraite a été rédigé à partir d’analyses réalisées avec la très novatrice version stochastique du calculateur de préparation à la retraite des Canadiens (en anglais Canadians’ Preparedness for Retirement, ou CPR). Nous avons effectué aux fins de ce rapport 25 simulations pour chaque ménage puis agrégé les résultats, qui sont pondérés à l’aide du Recensement de 2016, et nous trouvons que :

  • S’ils prennent leur retraite à l’âge où ils prévoient la prendre et convertissent alors en rente tout leur patrimoine financier (donc excluant les entreprises et l’immobilier), 84% des ménages canadiens de 25 à 64 ans en 2018 étaient en voie d’être financièrement « préparés » pour la retraite.
  • L’indice moyen de préparation à la retraite était de 117 (c.-à-d. que les ménages remplaceraient 117% de leur consommation pré-retraite); mais comme toutes les moyennes, celle-ci masque une variété de situations.
  • Les ménages à revenu moins élevé sont généralement très bien préparés – on projette que plus de 90% des ménages avec un revenu par personne sous la médiane sont « préparés ».
  • Sans surprise, les ménages les plus à risque d’être « non préparés » tombent principalement dans le sous-groupe ayant un revenu plus élevé que la médiane, mais pas d’épargne ni de RPA; le salaire moyen du groupe classé comme étant « préparé » est significativement plus faible que celui du groupe « non préparé ». Ceux ayant un RPA à PD sont mieux préparés que la moyenne.
  • En termes de probabilités, la vaste majorité des ménages sont presque certains d’être « préparés »; une très faible minorité ont des perspectives désastreuses, tandis qu’environ 7% ont une probabilité de 35% à 65% d’être préparés pour la retraite. Seulement 18% des ménages ont moins de 4 chances sur 5 d’être préparés.

Note aux lecteurs : les figures 8 et 9 de la version française de ce rapport diffèrent quelque peu de celles de la version anglaise, en raison d’une amélioration apportée au calculateur depuis la parution de celle-ci en juin 2020.