House prices and rents: a reappraisal


Bertrand Achou, Hippolyte d’Albis et Eleni Iliopulos
Cahier de recherche no. 6
Institut sur la retraite et l’épargne – Septembre 2021

Dans cette étude, nous ajoutons le marché locatif résidentiel à un modèle dit « d’équilibre général » avec des agents économiques vivant indéfiniment et ayant des contraintes d’emprunt. Nous estimons notre modèle à l’aide de méthodes bayésiennes standard et le comparons à des données américaines des dernières décennies. Nous mettons en évidence une relation forte entre les taux d’intérêt, les prix des maisons et les loyers. Cette relation représente l’arbitrage des agents lorsqu’ils choisissent leur degré de participation au marché immobilier (c.-à-d. leur patrimoine immobilier). Ce cadre est particulièrement bien adapté pour expliquer les tendances récentes sur les marchés immobiliers. Il permet également de suivre de manière simple l’impact inégal des chocs sur les décisions et le bien-être des agents, en fonction de leur statut immobilier.