The Impact of Social Security on Pension Claiming and Retirement: Active vs. Passive Decisions


Rafael Lalive, Arvind Magesan et Stefan Staubli
Cahier de recherche no. 4
Institut sur la retraite et l’épargne – Août 2020

Nous exploitons une réforme unique en Suisse pour comprendre le rôle de la passivité dans la décision d’attendre l’âge normal de retraite avant de demander des prestations de sécurité sociale. On constate qu’une hausse de l’âge normal accompagnée de petites pénalités pour les demandes de prestations anticipées amène les gens à retarder leur demande et leur départ à la retraite, mais que de fortes pénalités couplées à un âge normal inchangé n’a pas cet effet. La nature de la réforme permet de conclure qu’entre 47% et 69% des personnes sont passives. Une enquête auprès de retraités suisses révèle que la passivité découle principalement de préférences pour des comparaisons avec des points de référence.