Responses to Savings Commitments: Evidence from Mortgage Run-offs


Steffen Andersen, Philippe d’Astous, Jimmy Martínez-Correa et Stephen H. Shore
Cahier de recherche no. 1
Institut sur la retraite et l’épargne – Avril 2018

Nous étudions les réponses des consommateurs à la suite du retrait d’une contrainte d’épargne, soit après le remboursement complet de leur hypothèque. Une fois supprimée cette « épargne forcée » (la portion de remboursement du capital), nous mesurons l’effet de la fin des paiements hypothécaires sur les revenus et bilans des ménages. En utilisant l’ensemble de la population danoise, nous identifions les hypothèques qui devaient être remboursées entre 1995 et 2014. Nous constatons que les emprunteurs utilisent 39% de ce qui représentait leurs versements hypothécaires pour diminuer leur revenu de travail et 53% pour rembourser d’autres dettes. L’accumulation de dettes non hypothécaires constatée avant ce moment s’arrête donc une fois l’hypothèque remboursée.